Et t’ôter ta peine…

Si tu savais comme je me sens démunie aujourd’hui. J’aimerai tellement pouvoir alléger ta peine.

Je voudrais pouvoir souffler dessus comme on chasse un insecte importun. Essuyer tes larmes d’un revers de ma main. Te dire que tout ira bien. Que je suis là pour toi. Que ta douleur va s’effacer avec le temps. Que la vie reprendra son cours comme le printemps vient après l’hivers.

J’aimerai tellement te prendre dans mes bras, te serrer fort et te délester d’une partie de ton chagrin. Mais tu n’es plus une enfant et un câlin ne guérit pas tout. Je me sens si maladroite et inutile comme si chacun de mes gestes étaient dérisoires.

Je souhaiterai trouver des mots forts et justes pour panser tes blessures. Mais ceux qui me viennent me semblent vains et vides. Peut-être que te les écrire leur donnera plus de poids.

Aujourd’hui tu as le coeur en miette. Et je suis incapable de le réparer. Oui la vie est parfois cruelle et injuste, mais elle a un plan. J’en suis sûre. Demain sera plus doux je te le promet.

Je t’aime et je serai toujours là pour toi avec mes conseils débiles, mes prédictions à la con et mes tentatives maladroites pour te faire sourire.

Bientôt tout ira mieux.

En attendant tu es la bienvenue. Reste autant que tu le voudras.

oter ta peine "Je ne suis pas une Poule"

3 thoughts on “Et t’ôter ta peine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue de Presse

Le petit illustré, on en parle, dans la presse, sur les blogs et les réseaux sociaux : oui! Mais qu’est ce qu’on en dit? BLOG LA MARE AU MOTS : https://lamareauxmots.com/parlons-dintimite-chronique-en-acces-libre/ “Le petit illustré de l’intimité est un album jeunesse incontournable pour toutes les bibliothèques. J’ai eu un gros coup de cœur pour cet ouvrage qui est […] Lire l'article

aime qui tu veux!

Mon père disait : “la liberté des uns ne s’arrête que quand elle entrave celle des autres” Ma mère disait : “traite les autres comme tu aimerais qu’on te traite”. Ces deux mantras, ont bercé ma vie, et, aujourd’hui encore, quand quelque chose me surprend ou m’interroge, je me rappelle toujours ces deux phrases. Parce […] Lire l'article

Ma liste…

◾1998 – J’ai 13 ans, je suis suivie par un homme sur le chemin de l’école, pétrifiée de peur je me réfugie dans la boulangerie. J’entends encore le bruit de ses chaussures vernies sur le trottoir. ◾2000 – J’ai 15 ans, une voiture s’arrête à ma hauteur pour me demander mes tarifs, je ne réponds […] Lire l'article